Groupe Spirite Allan Kardec de Luxembourg

Accueil      Union Spirite Belge      Le Mouvement Spirite
Imprimer cette pageAjouter aux Favoris

Le Mouvement Spirite

 
Divulguez le
SPIRITISME,UNE NOUVELLE ERE POUR L'HUMANITE

 

DIEU,  
  INTELLIGENCE SUPREME,
CAUSE PREMIERE DE TOUTES CHOSES
   
JESUS,  
  LE GUIDE ET LE MODELE
   
KARDEC,  
 
LA BASE FONDAMENTALE
 
- LE LIVRE DES ESPRITS

- LE LIVRE DES MEDIUMS

- L'EVANGILE SELON LE SPIRITISME

- LE CIEL ET L'ENFER

- LA GENESE

 

 

"HORS LA CHARITE, POINT DE SALUT."
Charité:  bienveillance pour tout le monde,  indulgence pour
les imperfections d'autrui,  pardon des offenses. (LE, 886)

  

LE MOUVEMENT SPIRITE 

“Les Esprits annoncent que les temps marqués par la Providence pour une manifestation universelle sont arrivés, et qu'étant les ministres de Dieu et les agents de sa volonté, leur mission est d'instruire et d'éclairer les hommes en ouvrant une nouvelle ère pour la régénération de l'humanité.”   Allan Kardec (Le Livre des Esprits - Prolégomènes)  

Qu'est-ce que le Mouvement Spirite ?

  • Le Mouvement Spirite est l'ensemble des activités dont l'objectif est d'étudier, de divulguer et de pratiquer la Doctrine Spirite, contenue dans les livres de base d'Allan Kardec, en le mettant à la portée et au service de toute l'Humanité.
  • Les activités qui composent le Mouvement Spirite sont réalisées par des personnes, isolées ou en groupes, et par des Institutions Spirites
  • Les Institutions Spirites comprennent :
    • Les Groupes, Centres ou Sociétés Spirites, qui développent des activités générales d'étude, de diffusion et de pratique de la Doctrine Spirite et dont la taille peut être petite, moyenne ou grande ;
    • Les Entités Fédératives, qui développent les activités d'union des Institutions Spirites et d'unification du Mouvement Spirite ;
    • Les Entités Spécialisées, qui développent des activités spirites spécifiques, comme celles d'assistance, de promotion sociale et de divulgation doctrinale ;
    • Les Petits Groupes d'Etude du Spiritisme, fondamentalement tournés vers l'étude initiale de la Doctrine Spirite.
 
Influence du Spiritisme sur le Progrès

798. Le spiritisme deviendra-t-il une croyance vulgaire, ou restera-t-il le partage de quelques personnes ?  

 “Certainement il deviendra une croyance vulgaire, et il marquera une nouvelle ère dans l'histoire de l'humanité, parce qu'il est dans la nature et que le temps est venu où il doit prendre rang parmi les connaissances humaines ; cependant il aura de grandes luttes à soutenir, plus encore contre l'intérêt que contre la conviction, car il ne faut pas se dissimuler qu'il y a des gens intéressés à le combattre, les uns par amour-propre, les autres pour des causes toutes matérielles ; mais les contradicteurs se trouvant de plus en plus isolés seront bien forcés de penser comme tout le monde, sous peine de se rendre ridicules.”   
(Le Livre des Esprits - 3° Partie - Chapitre VIII)

 

GROUPES, CENTRES OU SOCIETES SPIRITES

“Ces groupes, correspondant entre eux, se visitant, se transmettant leurs observations, peuvent dès à présent former le noyau de la grande famille spirite qui ralliera un jour toutes les opinions, et unira les hommes dans un même sentiment de fraternité, scellé par la charité chrétienne.” Allan Kardec (Le Livre des Médiums - chapitre XXIX - 334) 
  
Que sont-ils ? 
  
Les Groupes, Centres ou Sociétés Spirites sont :  

  • des noyaux d'étude, de fraternité, de prière et de travail, pratiqués selon les principes spirites ;
  • des écoles de formation spirituelle et morale, qui travaillent à la lumière de la Doctrine Spirite ;
  • des lieux d'accueil fraternel pour tous ceux qui s'y rendent à la recherche de conseils, d'explications, d'aide ou de consolation ;
  • des ateliers de travail qui offrent à ceux qui les fréquentent l'occasion d'exercer leur amélioration intérieure par la pratique de l'Evangile dans leurs activités ;
  • des foyers où les enfants, les jeunes, les adultes et les personnes âgées peuvent vivre ensemble, étudier et travailler, unissant la famille sous l'orientation du Spiritisme ;
  • des recoins de paix constructive, qui offrent à ceux qui les fréquentent des occasions pour le renouveau spirituel et l'union fraternelle dans la pratique de la maxime : "Aimez-vous les uns les autres" ;
  • des centres qui ont la simplicité caractéristique des maisons aux débuts du Christianisme, par la pratique de la charité et par l'absence totale d'icônes, de symboles, de rituels ou toute autre manifestation extérieure ;
  • les unités fondamentales du Mouvement Spirite.


Quel est leur but ?

  
Les Groupes, Centres ou Sociétés Spirites ont pour but :  

  • la promotion de l'étude, de la diffusion et de la pratique de la Doctrine Spirite, pour accueillir les personnes :
    • qui recherchent des explications, des conseils et un soutien pour leurs problèmes spirituels, moraux et matériels ;
    • qui désirent connaître et étudier la Doctrine Spirite ;
    • qui désirent travailler, collaborer et servir dans tout domaine d'action offert par la pratique spirite.


Quelles sont leurs activités de base ?


Les activités de base des Groupes, Centres ou Sociétés Spirites sont :

  • les réunions d'étude de la Doctrine Spirite, programmées, méthodiques ou systématiques, destinées aux personnes de tous les âges et de tous les niveaux culturels et sociaux, pour permettre une connaissance étendue et approfondie du Spiritisme dans tous ses aspects ;
  • les réunions d'explication de l'Evangile à la lumière de la Doctrine Spirite, d'application de passes et d'accueil fraternel par le dialogue, destinées aux personnes qui recherchent et fréquentent les centres spirites à la recherche d'éclaircissements, de conseils et d'assistance spirituelle ou morale ;
  • les réunions d'étude, d'éducation et de pratique de la médiumnité, basées sur les principes et les objectifs spirites, éclairant, orientant et préparant les collaborateurs pour les activités médiumniques ;
  • les réunions d'évangélisation spirite pour les enfants et les jeunes, programmées, méthodiques ou systématiques, répondant, éclairant et orientant selon les enseignements de la Doctrine Spirite ;
  • la divulgation de la Doctrine Spirite par tout moyen et forme de communication sociale compatible avec les principes spirites : exposés, conférences, livres, journaux, revues, bulletins, brochures, messages, radio, télévision, affiches, cassettes vidéo et audio, etc. ;
  • l'assistance et la promotion sociale spirite destinées aux personnes nécessiteuses qui recherchent une aide matérielle, les assistant dans les besoins les plus urgents, les promouvant par des cours et des travaux de formation professionnelle et personnelle, et les éclairant par les enseignements moraux de l'Evangile à la lumière de la Doctrine Spirite ;
  • les encouragements et conseils aux membres pour l'implantation et le suivi de la réunion d'étude de l'Evangile au Foyer, collaborant à l'harmonie spirituelle de leurs familles ;
  • la participation aux activités dont l'objectif est l'union des spirites et des Institutions Spirites et l'unification du Mouvement Spirite, pour rassembler les efforts, sommer les expériences, aider et recevoir de l'aide, améliorer les activités spirites et renforcer l'action des spirites ;
  • las activités administratives nécessaires à leur fonctionnement régulier, compatibles avec leur organisation et avec les lois de leur pays.
 

TRAVAIL FEDERATIF ET D'UNIFICATION DU MOUVEMENT SPIRITE  

“Le Spiritisme est une question de fond ; s'attacher à la forme serait une puérilité indigne de la grandeur du sujet ; voilà pourquoi les centres divers, qui seront dans le véritable esprit du Spiritisme, devront se tendre une main fraternelle et s'unir pour combattre leurs ennemis communs : l'incrédulité et le fanatisme.” 
Allan Kardec (Oeuvres Posthumes - Constitution du Spiritisme - VI)

De quoi s'agit-il ?

  • Le travail fédératif et d'unification du Mouvement Spirite est une activité et un moyen dont le but est de fortifier, de faciliter, d'amplifier et d'améliorer l'action du Mouvement Spirite dans son activité de base, qui est la promotion de l'étude, de la diffusion et de la pratique de la Doctrine Spirite.
  • Il découle de l'union fraternelle, solidaire, volontaire, consciente et opérationnelle des spirites et Institutions Spirites, par l'échange d'informations et d'expériences, par l'aide réciproque et par le travail en commun.
  • Il est fondamental pour renforcer, améliorer et faire progresser les Institutions Spirites et pour corriger les déviations éventuelles par rapport aux bonnes pratiques doctrinales ou administratives.


Que réalise-t-il ?

  • Il assure un contact permanent entre les Groupes, Centres ou Sociétés Spirites, facilitant leur union et leur intégration, et mettant à leur disposition des suggestions, des expériences, des travaux et des programmes d'appui pour leurs activités.
  • Il organise des réunions, des rencontres, des cours, des contacts fraternels et d'autres événements destinés aux dirigeants et aux collaborateurs spirites, afin de rénover et d'actualiser leurs connaissances doctrinales et administratives en vue d'améliorer et d'amplifier les activités des Institutions Spirites ainsi que de créer de nouveaux fronts d'action et de travail.
  • Il organise des activités destinées au public, pour la divulgation de la Doctrine Spirite, afin que le Spiritisme soit mieux connu et mieux pratiqué.


Comment est-il structuré ?

  • Il est structuré par l'union des Groupes, Centres ou Sociétés Spirites qui, tout en préservant leur autonomie et leur liberté d'action, conjuguent leurs efforts et somment leurs expériences pour fortifier et perfectionner en permanence leurs activités et le Mouvement Spirite en général.
  • Les groupes, Centres ou Sociétés Spirites, en s'unissant, constituent les Entités et les Organes fédératifs ou d'unification du Mouvement Spirite au niveau local, régional ou national.
  • Les Entités et Organes fédératifs et d'unification du Mouvement Spirite au niveau national constituent l'Entité d'unification Mouvement Spirite au niveau mondial, qui est le Conseil Spirite International.
 

Directives du travail fédératif et d'unification du Mouvement Spirite

Le travail fédératif et d'unification du Mouvement Spirite, tout comme celui de l'union des spirites et des Institutions Spirites, se base sur les principes de fraternité, de solidarité, de liberté et de responsabilité préconisés par la Doctrine Spirite.

  • Il se caractérise en offrant sans demander de compensation, en aidant sans créer de dépendance, en expliquant sans imposer de résultats et en unissant sans empêcher les initiatives, préservant ainsi les valeurs et les caractéristiques individuelles des hommes et des sociétés.
  • L'intégration et la participation des Institutions Spirites aux activités fédératives et d'unification du Mouvement Spirite, toujours volontaires et conscientes, ont lieu à un niveau d'égalité, sans subordination, en respectant et en préservant l'indépendance, l'autonomie et la liberté d'action dont elles jouissent.
  • Tout programme ou matériel d'appui mis à la disposition des Institutions Spirites ne sera pas d'application obligatoire, et elles pourront décider de les adopter ou pas, partiellement ou totalement, ou encore de les adapter à leurs propres besoins ou convenances.
  • Dans toute activité fédérative ou d'unification du Mouvement Spirite, il faut encourager en permanence l'étude méthodique, constante et approfondie des oeuvres d'Allan Kardec, qui constituent la Codification Spirite, en soulignant les bases qui sous-tendent la Doctrine Spirite.
  • Toutes les activités fédératives et d'unification du Mouvement Spirite ont pour objet principal de mettre, de façon simple et claire, le message consolateur et instructif de la Doctrine Spirite à la portée et au service de tous, en particulier les plus modestes, par l'étude, la prière et le travail.
  • Dans toutes les activités fédératives et d'unification du Mouvement Spirite, il faut toujours préserver, chez les participants, le droit naturel de penser, de créer et d'agir, préconisé par la Doctrine Spirite, en basant toutefois tout travail sur les oeuvres de la Codification de Kardec.
 

Mission des Spirites

    Allez donc, et portez la parole divine : aux grands qui la dédaigneront, aux savants qui en demanderont la preuve, aux petits et aux simples qui l'accepteront, car c'est surtout parmi les martyrs du travail, cette expiation terrestre, que vous trouverez la ferveur et la foi.  
    Que votre phalange s'arme donc de résolution et de courage ! A l'oeuvre ! la charrue est prête ; la terre attend ; il faut labourer.  
    Allez, et remerciez Dieu de la tâche glorieuse qu'il vous a confiée ; mais songez que parmi les appelés au Spiritisme beaucoup se sont fourvoyés ; regardez donc votre route et suivez la voie de la vérité.  
Erasto (L'Evangile Selon le Spiritisme - Chapitre XX - 4)

REMARQUES

1. Les statuts du Conseil Spirite International mentionnent :

  • Le Conseil Spirite International (CSI) est l'organisme résultant de l'union au niveau mondial des associations représentatives des Mouvements Spirites nationaux.
  • · Les objectifs essentiels du CSI sont :

      I - la promotion de l'union solidaire et fraternelle des Institutions Spirites de tous les pays et l'unification du Mouvement Spirite mondial ; 
      
     II - la promotion de l'étude et de la diffusion de la Doctrine Spirite sous ses trois aspects fondamentaux : scientifique, philosophique et religieux ; 
      
    III - la promotion de la pratique de la charité spirituelle, morale et matérielle à la lumière de la Doctrine Spirite. 
  • Le but et les objectifs du CSI se basent sur la Doctrine Spirite codifiée par Allan Kardec et sur les livres qui, en suivant ses directives, la complètent et la renforcent.
  • Tout programme ou matériel d'appui mis à disposition par le CSI ne sera pas d'application obligatoire, les Entités Spirites pouvant décider de les adopter ou pas, partiellement ou totalement, ou encore de les adapter à leurs propres besoins ou convenances.
  • Les Entités qui composent le CSI conservent leur autonomie, leur indépendance et leur liberté d'action. Le lien avec le CSI est fondé sur un but de solidarité et d'union fraternelle.

2.  Les activités liées à ce document sont présentées à titre de suggestion. Les Institutions Spirites, selon leur liberté, pourront les réaliser dans la mesure où leur développement et leur croissance leur en donnent les conditions et lorsque leurs dirigeants le considéreront opportun. 
  
3.  Les activités spirites seront toujours réalisées en accord avec les caractéristiques du milieu social et avec la législation du pays où elles sont menées.